Datation des cartes postales

Les photos présentes dans la rubrique « Avant et maintenant » sont très souvent issues de cartes postales.
S’il est facile de dater l’utilisation de la carte qui a voyagé par la date du cachet postal ou l’indication manuscrite de son correspondant, il est autrement plus difficile de connaître la date de prise du cliché photographique, surtout s’il ne présente pas un événement précis et c’est le cas de la plus grande majorité des cartes postales.
Ne vous est-il jamais arriver d’utiliser une carte postale éditée il y a de nombreuses années ? Il devait en être de même et avec plus d’acuité au début de ce siècle.
Malgré cela nous disposons de plusieurs moyens pour dater approximativement le cliché d’une carte postale :

Le dos de la carte

Un arrêté du 18 novembre 1903 autorise l’adresse sur la partie droite et la correspondance à gauche. Donc si le dos de la carte n’est pas divisé nous sommes en présence d’une carte éditée avant décembre 1903, s’il est divisé en deux parties, la carte est postérieure à décembre 1903.


Carte non divisée, avant fin 1903

Carte divisée, après fin 1903

Le timbre

Lorsque la date d’envoi de la carte n’est pas clairement visible sur le cachet de la poste, le type de timbre utilisé peut nous aider à dater la carte. De nombreux sites de philatélistes nous donnent de précieuses informations sur les différents types de timbres et les dates auxquelles ils ont été utilisés. Par exemple celui-ci dont je me sers beaucoup.

La place de l’illustration

Il y a eu très peu de cartes illustrées avant 1897. Au départ l’image n’occupe qu’une infime partie de la carte (1900), et avec le temps elle va prendre possession de toute la place, pour ne garder qu’une toute petite marge sur le pourtour (1903-1904).

Ensuite la photo est en pleine page et n’évoluera pratiquement pas durant 20 ou 30 ans, âge d’or de la carte postale. À partir des années 30 la qualité de la carte ainsi que les sujets sont souvent de factures inférieures mais ils restent les témoins d’une époque.


Carte postée en 1900, il y a de la place pour écrire

Idem, la photo est de type « nuage »

Carte datée de 1902, la photo devient envahissante

Après 1904, il faut écrire au verso

Carte des années 30

Carte « semi-moderne » des années 40

 Le bon sens

Cela paraît évident, mais cela va mieux en disant. Par exemple, une carte postale ayant voyagé en 1960, qui représenterait une rue de Paris où il n’y a que des voitures à chevaux, nous nous douterons bien que la photo est très antérieure aux années 60.

En conclusion

En utilisant une ou plusieurs de ces méthodes, nous pouvons arriver à dater, du moins approximativement, la date de prise de vue du cliché d’une ancienne carte postale.