0

Salies-de-Béarn – Le château de Mosqueros en 1930 et aujourd’hui

Le premier shooting de cette année 2021 sera sous forme de souvenir pour ma grand-mère maternelle à l’occasion de son anniversaire. Elle est née le 12 mars 1916, et décédée en 1995. Son histoire est celle de nombreux russes blancs qui ont du fuir la Russie bolchevique après la révolution de 1917. Arrivée en France, elle est temporairement scolarisée en 1929 à la Maison de l’Enfant russe, située dans le château de Mosqueros, à Salies-de-Béarn.

La Maison de l’enfant russe est créée par le duc Alexandre de Lechtenberg. Son histoire commence lorsque le couple Leuchtenberg loue à la commune de Salies le domaine de Mosqueros, composé d’un château, de dépendances, d’un jardin, d’un parc et de terres pour un total de plus de 11 hectares. Il s’acquitte d’un loyer de 17000 francs annuel et a à sa charge tous les travaux de réhabilitation et de réparation d’entretien ainsi que les grosses réparations (toit, arrivée d’eau, électricité, etc.). Le bail de location est conservé aux archives départementales des Pyrénées Atlantiques.

Les Leuchtenberg quittent la villa Nadia à Anglet pour s’installer définitivement à Salies-ce-Béarn dans la maison de bienfaisance de 1929 à 1964. L’association est inaugurée le dimanche 11 août 1929 à Salies-de-Béarn en présence de nombreuses personnalités.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Cette association avait pour but d’assurer aux enfants de nationalité russe ou française un séjour au grand air, agrémenté de cours de gymnastique.

L’accent était mis sur le bon air, l’alimentation et les soins médicaux que recevaient les enfants. Cet accent mis sur la santé s’explique par l’extrême pauvreté de nombreuses familles issues de l’immigration russe dans les années trente (source).

Cliquez sur la photo pour agrandir

Bien que chanceux d’être dans cette association, ces enfants n’étaient pas épargnés par les rudesses de l’époque, en témoigne cette photos d’un dortoir de l’association qui serait aujourd’hui très certainement passible d’une fermeture administrative.

Voyons maintenant la Maison de l’enfant russe de nos jours.

Château de Mosqueros en 1930Château de Mosqueros en 2021

 Bougez le curseur

La face principale au nord du château est encore facilement reconnaissable de nos jours.

Château de Mosqueros en 1930Château de Mosqueros en 2021

 Bougez le curseur

Seul le ravalement de la façade a changé, la toiture et même les volets semblent d’époque.

Château de Mosqueros en 1930Château de Mosqueros en 2021

 Bougez le curseur

Il en est de même pour la façade sud. La photo a été plus compliquée à prendre, la végétation et les constructions nouvelles m’ont quelque peu compliqué la tâche.

Cliquez sur la photo pour agrandir

En effet, aujourd’hui le château de Mosqueros a complètement été réhabilité. Il comprend une aire de jeux pour les enfants, une base de loisirs avec terrains de sport, rampe de skateboard, …

Maison de l'enfant russe dans les années 30Maison de l'enfant russe en 2021

 Bougez le curseur

Les enfants sont partis, la plaque de l’association a été décrochée, et si nous faisions revivre ce lieu tel qu’autrefois, juste l’espace d’un instant…

Cliquez sur les photos pour remonter le temps

Pour les amateurs de vieux châteaux, un peu d’urbex dans un château de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *